Éléments dans votre dossier de téléchargement

Le dossier de téléchargement est vide.
Élément(s) dans votre dossier de téléchargement

!

Climatisation de salle informatique (CRAC)

Qu’est-ce que la climatisation de salle informatique (CRAC) ?

Un appareil de climatisation de salle informatique (CRAC) est conçu pour les applications où un réglage minutieux et une climatisation de haute précision sont essentiels. Il s'agit notamment du refroidissement des data centers, des équipements de serveurs de moyenne et basse densité, des stations de commutation de télécommunications, des salles d'opération médicales et des salles blanches.

Fréquemment, les unités de climatisation des salles d'ordinateurs sont considérées comme si critiques qu'elles nécessitent leur propre système d'eau glacée. La disponibilité continue de la puissance maximale signifie que l'ensemble du système ne peut pas bénéficier de la réinjection d'eau glacée, car une unité CRAC a besoin d'une eau à une température prédéfinie pour garantir des performances maximales en permanence.



Commandez dès maintenant la nouvelle Belimo Energy Valve™

Découvrez comment l'Energy Valve améliore l'appareil de climatisation de votre salle informatique





Energy Valve



Problèmes courants affectant les appareils de climatisation de salle informatique et raisons d’opter pour la Belimo Energy Valve™

Comme les unités CRAC doivent pouvoir répondre à la charge maximale à tout moment, l'ensemble du système ne peut pas bénéficier de la réinjection d'eau glacée, car il faut de l'eau à des températures prédéfinies pour que les performances maximales soient toujours disponibles. Compte tenu de leur rôle critique, les appareils de climatisation de salle informatique ont tendance à être surdimensionnés. L’excédent qui en résulte ne peut pas être converti en énergie par l’appareil de climatisation, ce qui se traduit par des températures d’eau élevées ou un delta T faible.

Une Belimo Energy Valve™ utilisant le contrôle de la puissance et la gestion du delta T, peut garantir que les performances maximales soient disponibles même avec des températures d'eau variables.

Configurez votre vanne Energy Valve pour utiliser la commande de puissance, et réglez la puissance nominale requise. En fonction de l’entrée de la source de commande, la vanne modulera ensuite la sortie de puissance en faisant varier le débit selon le delta T pour atteindre la puissance de sortie souhaitée.

La formule Q = M x CP x delta T (sortie = masse x capacité thermique spécifique x différence de température) montre que le débit et le delta T sont liés dans la performance de l’échangeur de chaleur. On ne peut pas modifier un paramètre sans que l’autre n’en soit affecté.

La commande de puissance se sert de cette formule pour régler le débit conformément aux besoins de puissance déduits du signal de positionnement. Il s’agit d’un processus lent, des variations rapides de la température du débit n’entraînent donc pas de mouvements rapides et répétés de la vanne.

Exemple d’application

L’appareil de climatisation de salle informatique représenté sur la figure ci-dessous doit fournir 29,4 kW [100 000 BTU]. Il possède un débit nominal de 1 l/s [16 GPM] et une température d’alimentation de 7 °C [45 °F], avec une température de retour attendue de 14 °C [57 °F]. Il s’agit des conditions de charge nominales.

Dans des scénarios de faible charge du système, la température de l’eau fournie par la machine de refroidissement peut être augmentée pour favoriser les économies d’énergie. Si cette même unité connaît maintenant une température d'alimentation de 10°C [50°F], la température de départ plus élevée pourrait entraîner un delta T plus faible, ce qui réduirait la puissance disponible. Comme la vanne Belimo Energy Valve™ a mesuré un delta T inférieur, elle autorisera une augmentation du débit à 1,4 l/s [22 GPM] afin de parvenir à la puissance de sortie requise. Dans ce cas, la modification de la température de l'eau d'alimentation n'a aucun effet négatif sur la capacité de l'unité CRAC à satisfaire la charge de refroidissement requise.

Le problème : une puissance de sortie de 100 % empêche le paramétrage des débits d’eau

L'image représente un appareil de climatisation de salle informatique conçu pour fournir 29,4 kW [100 000 BTU]. Normalement, pour garantir que la puissance maximale soit toujours disponible, il est impossible de faire varier la température de départ.

La solution : l'Energy Valve avec commande de puissance

L'imager montre le même appareil avec la même exigence de 29,4 kW [100 000 BTU]. La vanne Energy Valve a toutefois détecté la température du débit supérieure de 10 °C [50 °F] et a augmenté le débit pour fournir la puissance de sortie requise par le signal de positionnement.